[TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES D’iDENTIFICATION

Tutos, Conseils & Astuces applicables à tous les véhicules
Répondre
YvesdeR
1ère Classe
1ère Classe
Messages : 16
Enregistré le : 05 janv. 2020, 09:29
Véhicule(s) : Ford GPW 1943
Localisation : Namur BE
Localisation : Belgique, Namur
Contact :

[TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES D’iDENTIFICATION

Message par YvesdeR » 08 janv. 2020, 18:39

Je vais vous montrer pas à pas comment restaurer les plaques d’identificationde votre véhicule, radio, boite de vitesse, dynamo, etc...

La restauration et les photos concernent la boite à gant de ma Jeep.
Voici la photo de ce couvercle de boite à gants avant restauration.
image002.gif
image002.gif (50.81 Kio) Vu 162 fois
Pour ne pas avoir à enlever les rivets originaux, à en retrouver des similaires et à ne pas pouvoir réaliser le même rivetage qu'en usine en 1943, j’ai décidé de ne pas démonter les plaques d’identification originales pendant la remise en état.

1- Démonter le couvercle de boîte à gants en y laissant ses plaques, trois pour la jeep.
2- Dégraisser et dépoussiérer le couvercle et retirer le bouton de verrouillage.
3- Utiliser du produit décapant pour retirer un maximum de peinture (couches successives).
.. La peinture Olive Drab reste en général. J’ai donc décidé de ne pas perdre de temps pour la retirer à ce stade.
.. Le processus de nettoyage électrolytique le fera sans problème et sans effort.
4- Nettoyer à fond le couvercle pour supprimer les résidus de décapant.

Voici le résultat de la première étape de décapage chimique avec un produit de décapage pour peinture
image004.gif
image004.gif (53.68 Kio) Vu 162 fois
On voit qu'il reste des résidus de l'excellente peinture OD d'origine.
Ces résidus partiront très rapidement avec le décapage/dérouillage électrolytique

ATTENTION: NE PAS UTILISER LE NETTOYAGE ÉLECTROLYTIQUE AVEC DES PLAQUES SIGNALÉTIQUES EN ALU.

5- Mise en place d’un bain de nettoyage électrolytique :
Prendre une cuve en plastic ou verre d’une taille suffisante pour contenir le couvercle de boîte à gants.
Y mettre de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée pour batteries.
Ajouter du bicarbonate de soude NaHCO3 – utilisé en pâtisseries (baking powder) – ou du sel, le but étant de rendre l’électrolyte conducteur. 3 ou 4 cuillers à soupe de baking powder par 5l d’eau, à bien diluer.
Se munir d’une alimentation de 12V-16V – 0.9A-1A.(chargeur de batteries au plomb 12V , par exemple.)
L’anode (+) est connectée à un plaque d’acier quelconque de préférence d’une surface équivalente à celle du couvercle – la cathode (-) est connectée au couvercle de la boîte à gants.

Note: Si vous pouvez trouver une plaque d'inox, ce sera mieux car après une opération de dérouillage, vous pourrez la nettoyer des résidus et la réutiliser indéfiniment.

Ne pas plonger les pinces crocodile de raccordement électrique dans le liquide.
Plus vous rapprochez le couvercle de l’anode, plus le courant débité monte. Ajustez pour un courant raisonnable entre 0,5A et 1A.
Si vous utilisez un chargeur de batterie avec ampèremètre, c'est facile à régler.
Sinon, utilisez un multimètre en mode ampèremètre en n'oubliant pas de déplacer les sondes au bon endroit sur le multimètre.

6- Placez le couvercle dans le bain.
Veillez à ne pas faire de court-circuit avec l’anode.
J’ai placé un cylindre isolant entre les deux, provenant d’une cartouche filtrante d’eau de pluie. mais tout morceau de tuyau de PVC peut faire l'affaire
Brancher l’alimentation ou le chargeur de batterie de préférence en tampon sur une batterie.
Laisser le processus se dérouler pendant quelques heures.
De temps à autre brosser le couvercle et le retourner pour que la seconde face soit orientée vers l’anode (seul le côté vers l’anode est nettoyé).
Note : J'ai utilisé une tôle fine en inox disponible dans les bricos. Elle fait le tour du bain, de sorte que je ne dois pas retourner la pièce sans arrêt pour traiter les deux faces.

Si votre couvercle était fort rouillé ou avec beaucoup de restes de peinture, nettoyer de temps à autre la plaque d’anode sur laquelle les déchets vont s’accumuler.
Note : Rien ne se passera derrière les plaques d’identification toujours rivée au couvercle. La peinture d’origine y restera.

Voila une vue du bain :
Electrolytic_cleaning_bath-s.JPG
Electrolytic_cleaning_bath-s.JPG (161.01 Kio) Vu 162 fois
Voici une vue des bulles qui sont dégagées pendant le processus, ici, sur un boîtier de compteur de vitesse, car je n'ai pas pris de photo du couvercle en cours de nettoyage...
electrolytic_derusting_bubbles.jpg
electrolytic_derusting_bubbles.jpg (47.94 Kio) Vu 162 fois
Pour des petites pièces, modérez le courant pour éviter un échauffement excessif de la pièce et du bain.
J'ai dérouillé des jantes de combat et là vous pouvez y aller avec le courant :)!

A suivre ./..
Modifié en dernier par YvesdeR le 10 janv. 2020, 08:19, modifié 3 fois.

YvesdeR
1ère Classe
1ère Classe
Messages : 16
Enregistré le : 05 janv. 2020, 09:29
Véhicule(s) : Ford GPW 1943
Localisation : Namur BE
Localisation : Belgique, Namur
Contact :

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES D’IDENTIFICATION

Message par YvesdeR » 08 janv. 2020, 19:00

../. suite

7- Après nettoyage électrolytique
Une fois que vous êtes satisfait du nettoyage, retirer le couvercle et le rincer soigneusement.
Si vous ne poursuivez pas immédiatement la restauration, vaporisez de l’huile sur le couvercle pour éviter qu’il ne commence immédiatement à rouiller.

8- Retouches
Retouchez éventuellement le nettoyage avec du papier de verre assez fin ou une brosse en fer ou laiton..

Voici une vue du couvercle après nettoyage électrolytique.
GLOVE_COVER_PLATE_AFTER_ELECTRLYTIC_CLEANING-r.JPG
GLOVE_COVER_PLATE_AFTER_ELECTRLYTIC_CLEANING-r.JPG (152.3 Kio) Vu 154 fois
On peut constater que toute la peinture Olive Drab a été enlevée (sauf sous les plaques signalétiques), de même que les résidus de peinture noire sur les plaques signalétiques.

Maintenant nous allons travailler à restaurer les plaques d’identification.
Ce processus est valable pour les plaques en laiton, acier, alu.
Il faut juste être plus doux avec les métaux plus tendres comme l’aluminium ou le laiton.
Cette méthode s’applique donc également aux plaques signalétiques d’équipements radio ou d’autres véhicules historiques.(tracteurs agricoles par exemple)

Le principe général est que l'on va complètement recouvrir de peinture chaque plaque d’identification et retirer au papier de verre la peinture qui se trouve sur les zones embossées et les zones de marquage par poinçonnage.
Pour la peinture noire, j'ai utilisé un spray de peinture noire mat disponible dans les bricos au rayon autos.
A noter que je passe chaque fois l'objet peint au séchage dans un petit four de cuisine confisqué et recyclé pour les besoins de ma cause :flu

9- Polissage avant peinture
Utiliser du papier de verre 800 ou 1000 pour polir la surface des plaques et surtout la partie supérieures des lettres en relief.
Utilisez de préférence du papier 1000 avec des métaux tendres.
Polissez à l’eau pour un résultat plus rapide. (tremper le papier dans l’eau pendant son utilisation)
Polissez bien les zones de marquage avec les numéros de séries et autres données pour qu'elle soient brillantes et lisibles. (voir photo)

Voici des photos prises en cours de processus:
GPW_DATA_PLATES_BLACK_PAINT1.JPG
GPW_DATA_PLATES_BLACK_PAINT1.JPG (101.27 Kio) Vu 154 fois
Les zones de marquage par poinçonnage sont masquées avec des bandes de tape de masquage.

10 Masquage

Une fois que vous trouvez votre polissage satisfaisant, commencez à masquer les zones qui ne seront pas noires: les bords des plaques et les zones frappées au poinçon de marquage.
Masquez les bords des plaques qui doivent rester brillants. Un simple tape suffit.
Masquer les rivets pour s’éviter de devoir les repolir par après.
Note : Oops, trouvez l’erreur dans le masquage sur la photo. Ce sera corrigé manuellement par après.

Si vous travaillez sur un couvercle complet, masquez tout sauf les plaques. (voir photo ci dessus)

11 Peinture
Appliquez deux couches fines de peinture noir semi mat à la bombe. Si vous appliquez trop de peinture, votre travail n’en sera que plus difficile par après.

12 Retrait du masquage
Après retrait des bandes de masquage voilà ce que cela donne.
GPW_DATA_PLATES_BLACK_PAINT_MASK_TAPE_PEELED_OFF.JPG
GPW_DATA_PLATES_BLACK_PAINT_MASK_TAPE_PEELED_OFF.JPG (206.42 Kio) Vu 154 fois
./.. à suivre
Modifié en dernier par YvesdeR le 10 janv. 2020, 08:21, modifié 1 fois.

YvesdeR
1ère Classe
1ère Classe
Messages : 16
Enregistré le : 05 janv. 2020, 09:29
Véhicule(s) : Ford GPW 1943
Localisation : Namur BE
Localisation : Belgique, Namur
Contact :

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES D’IDENTIFICATION

Message par YvesdeR » 08 janv. 2020, 19:14

Laissez bien sécher la peinture, idéalement pendant quelques jours. J’ai utilisé un four pour accélérer le séchage entre les couches, puis j’ai attendu 2 ou 3 jours avant la poursuite de la restauration.

13 Travaux de précision pour la restauration des plaques
Maintenant démarrez le travail pour lequel il vous faudra patience et précision.
Ce n’est pas difficile mais il faut un peu de doigté et la tolérance à l'erreur est plus grande qu'on ne pense..
T
oujours avec du papier de verre 800 ou 1000 poncez les parties lettrées jusqu’à récupérer le brillant des zones à rendre visibles.
Utilisez simplement un doigt pour pousser délicatement sur le papier de verre.
La partie qui devra rester noire deviendra mat, mais si vous appliquez un vernis semi-mat pour finir, vous récupérerez un état de surface correct. Travaillez sur tout le lettrage et le logo.
Le travail est parfois un peu délicat si la plaque est déformée ou voilée.
Utilisez alors la pointe d’un tournevis plat pour appuyer sur le papier de verre et uniquement sur la zone à polir.
C’est très utile pour les lignes et pour les zones où il y a peu de lettres.
Cela évite de repolir le fond de plaque.
image018.gif
image018.gif (18.88 Kio) Vu 151 fois
Avec un tournevis pour n'appuyer que sur une zone très limitée.
image016.gif
image016.gif (15.92 Kio) Vu 151 fois
Quand vous avez terminé (2-3 heures), retouchez les zones de fond qui auraient été repolies avec la même peinture mais au pinceau.
(Vaporisez un peu de peinture du spray dans le couvercle.)
Appliquez finalement deux fines couches croisées de vernis transparent semi-mat sur le tout pour protéger votre œuvre de la rouille.

Et voici le résultat …
GLOVE_COVER_AFTER_LETTERS_RECOVERY.JPG
GLOVE_COVER_AFTER_LETTERS_RECOVERY.JPG (134.58 Kio) Vu 151 fois
Pour rappel voilà comment cela se présentait avant restauration :
CAUTION_PLATE_BEFORE_RESTORATION.jpg
CAUTION_PLATE_BEFORE_RESTORATION.jpg (320 Kio) Vu 151 fois
J'ai réalisé cette restauration en 2011 et les plaques signalétiques restent dans le même état.

C'est un travail d'hiver alors bon amusement, cela en vaut la peine car conserver une couvercle de boite à gant avec les plaques et le rivetage d'origine est le mieux!
Yves
Modifié en dernier par YvesdeR le 10 janv. 2020, 08:22, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bruno32
MODERATEUR
Messages : 1751
Enregistré le : 25 oct. 2015, 16:41
Véhicule(s) : M201 24V ex Milan
Localisation : 32110
Localisation : Le Gers Profond ...Le Pays où le foie gras et l'Armagnac poussent sur les arbres.

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES SIGNALETIQUES

Message par Bruno32 » 09 janv. 2020, 08:42

Bonjour,

Beau tuto exploitable.

Par contre je préfère utiliser du bicarbonate de soude plus neutre que le sel 'Chlorure de sodium NaCl" .

En effet, le chlore attaque le métal et il faut neutraliser rapidement sinon, risque de rouille rapide.

Bruno
Image

Avatar du membre
Herve54
ADMINISTRATEUR
Messages : 10918
Enregistré le : 27 déc. 2014, 17:21
Véhicule(s) : O\|||||/O - Remorque 1/4 Ton - Peugeot SX8
Localisation : 54

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES SIGNALETIQUES

Message par Herve54 » 09 janv. 2020, 09:08

Bonjour,

Waouhhh ! Le résultat est magnifique mais je pense qu'il y a quand même quelques heures de travail ! ::cool
Merci pour le tuto.

Hervé
Carte des membres >>> ICI <<<
Musées et lieux historiques conseillés par les membres >>> ICI <<<

Avatar du membre
Forest 17
Sergent
Sergent
Messages : 596
Enregistré le : 17 avr. 2016, 14:20
Véhicule(s) : TRM 2000 Dodge w51 early ,1tonne freinée ,remorque cuisine militaire
Localisation : 17
Contact :

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES SIGNALETIQUES

Message par Forest 17 » 09 janv. 2020, 13:29

magnifique ::cool le plus dur ça va être de trouver un récipient suffisamment grand pour faire la même chose avec la caisse arrière du Dodge :smile:
Au TRM rien d'impossible !

Al-1
Adjudant-Chef
Adjudant-Chef
Messages : 3018
Enregistré le : 27 déc. 2014, 23:25
Véhicule(s) : M38A1 vendue le 20/10/18
Localisation : moselle

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES SIGNALETIQUES

Message par Al-1 » 09 janv. 2020, 13:41

::cool travail "d'orfèvre" ::biere
Al-1

YvesdeR
1ère Classe
1ère Classe
Messages : 16
Enregistré le : 05 janv. 2020, 09:29
Véhicule(s) : Ford GPW 1943
Localisation : Namur BE
Localisation : Belgique, Namur
Contact :

Re: [TUTO] RESTAURATION DES PLAQUES D’IDENTIFICATION

Message par YvesdeR » 09 janv. 2020, 16:34

Herve54 a écrit :
09 janv. 2020, 09:08
Bonjour,

Waouhhh ! Le résultat est magnifique mais je pense qu'il y a quand même quelques heures de travail ! ::cool
Merci pour le tuto.

Hervé
Pas tant que ça.
Ca m’a pris plus de temps pour trouver la technique que pour la mettre en oeuvre.
Si la peinture est bien sèche, ca va tout seul.
Autrement cela fait des petites boules et la peinture se « pèle » là où il ne faut pas ::vomi
Yves

Répondre

Retourner vers « Tutos, Conseils, Trucs & Astuces »